“Laissez-nous seuls, sans les livres, et nous serons perdus, abandonnés, nous ne saurons pas à quoi nous accrocher, à quoi nous retenir ; quoi aimer, quoi haïr, quoi respecter, quoi mépriser ?”
Fédor Dostoïevski, Les Carnets du sous-sol, traduction André Markowicz.

Du Sous-Sol :

Work In Progress

Il vient de partir sous les rotatives et il vous réjouira dès le 6 octobre en librairie : le deuxième volume du Bonheur des lettres, anthologie tantôt lyrique tantôt loufoque, qui fait du coq à l’âne son mot seul mot d’ordre. 122 lettres d’amour, d’admiration, de chagrin, de conseils ou de mises en garde, par autant de grands noms du cinéma, de la littérature, de la politique… ou de sublimes oubliés de l’Histoire. EDSS_LETTRES2_COUVE_1ERE_WEB

Morceaux choisis
Chargement...
Random Biblio
Chargement...
La bibliothèque de ...
Chargement...