Le speed riding : un sport hivernal qui fait sensation !

Vous aimez la glisse et l’altitude ? Sans aucun doute, vous pourriez être facilement tenté par la poussée d’adrénaline engendrée par la pratique du speed riding. Cousin du kitesurf, le speed riding vous fait virevolter dans les airs et patiner en atterrissant. La seule différence, c’est le terrain de jeu : le kitesurf se pratique en mer tandis que le speed riding vous fait monter dans les Alpes. Une petite virée hivernale en mode speed riding, ça vous tente ? Découvrez ce sport que vous pourrez tester au prochain hiver.

Le speed riding, le mix du parapente et du ski

Décoller, prendre de l’altitude et atterrir brusquement avec une vitesse affolante sur une surface enneigée, c’est le concept du speed riding, un sport qui se pratique de plus en plus en montagne et dans les stations de ski en hiver. En effet, le speed riding combine deux disciplines sportives en une seule. Si vous aimez le parapente et le ski, vous n’aurez pas à changer deux fois d’équipement avec le speed riding. Une paire de skis, une sellette, et une voile bien sûr pour pouvoir voler, c’est ce que vous aurez besoin pour pratiquer le speed riding. Pratiquer du speed riding ne consiste pas seulement à alterner vol et glisse, vous pouvez accéder aux montagnes par vol aérien et n’en redescendre que si la zone est accessible en ski. Les plus férus de ce sport sont déjà très à l’aise sur le terrain et peuvent même réaliser des figures acrobatiques impressionnantes.

Quelques conseils pour pratiquer le speed riding

Il serait prudent de ne faire ce sport que lorsque vous maîtrisez parfaitement les techniques du parapente et du ski. Veillez également à la qualité de vos équipements, notamment du voile, car vous serez seul à être suspendu dans les airs et personne ne pourra vous secourir en altitude. Pour une première expérience, faites une reconnaissance des lieux pour mémoriser la localisation des obstacles, afin de mieux préparer votre vol.